Découvrez le Sud-Ouest côté pratique !

Profitez de notre sélection de professionnels

Accueil / Portraits du Sud-Ouest

Portraits du Sud-Ouest

Le Sud-ouest regorge de talents ; footballeur, rugbyman, chanteur ou écrivain : nombreuses sont les personnalités qui ont vu le jour et grandit dans le sud-ouest.
Bixente Lizarazu : Qui êtes-vous ?

Bixente Lizarazu : Qui êtes-vous ?

Sportif

Bixente Lizarazu, né le 9 décembre 1969 à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques), est un footballeur français qui évolue au poste de défenseur latéral de la fin des années 1980 jusqu'au milieu des années 2000, reconverti en animateur de radio et consultant sportif.

Il a remporté la Coupe du monde de football 1998 organisée en France ainsi que le Championnat d'Europe de football 2000. Animant sa propre émission sur RTL, il est depuis le 15 septembre 2009, consultant sportif pour TF1.

(...)

Bien que son prénom de naissance soit « Bixente », les autorités administratives l'enregistreront avec le prénom « Vincent » (équivalent en français de « Bixente » qui est un nom basque). En 1996, Lizarazu obtient, à force de procédures judiciaires, le droit de s'appeler « Bixente », qui deviendra dès lors son prénom officiel sur sa carte d'identité.

À Saint-Jean-de-Luz, dans le Pays basque, le jeune Lizarazu profite de l'océan pour pratiquer le surf et jouer au football aux Églantins de Hendaye. Ses résultats font que le Football Club des Girondins de Bordeaux contacte ses parents pour le faire signer. Il hésite alors entre le sport-étude football ou tennis. Ses parents refusent dans un premier temps avant de le laisser partir à 14 ans pour rejoindre la section-études en seconde et le centre de formation des Girondins.

source : wikipedia

Crédit photo : Oscar Alonso Algote


Bernard Werber : Qui êtes-vous ?

Bernard Werber : Qui êtes-vous ?

Ecrivain

Bernard Werber, né le 18 septembre 1961 à Toulouse, est un écrivain français. Il est principalement connu pour sa trilogie des Fourmis. Son œuvre, traduite dans une trentaine de langues, fait se rencontrer philosophie, spiritualité, science-fiction, polar, biologie, mythologie, etc. L'auteur qualifie parfois ses romans de « philosophie-fiction ».

Œuvres principales

  • La trilogie des fourmis
  • Le cycle des anges
  • Le cycle des dieux

 

source : wikipedia

 

 

Après des études de droit et de criminologie à Toulouse, Bernard Werber entre à l'École supérieure de journalisme de Paris. Il fait ses premières armes dans un journal de Cambrai aux rubriques "chiens écrasés", météo, mariages et cérémonies en tout genre, avant de gagner le prix de la fondation News du meilleur jeune reporter qui lui permet de financer son premier vrai grand reportage. Sujet : les redoutables fourmis magnans de Côte-d'Ivoire. A son retour, il devient pigiste (L'Événement, Le Point, VSD...), puis journaliste scientifique au Nouvel Observateur où il reste 7 ans.
Son enquête sur les magnans va lui inspirer son premier roman, Les Fourmis, qui connaît dès sa sortie en 1991, un succès immédiat, en France et dans le monde, notamment en Corée et en Russie. Succès qui ira croissant au fur et à mesure de la parution de ses livres (près d'une vingtaine : romans, nouvelles, pièce de théâtre...).
Les livres de Bernard Werber sont traduits dans une trentaine de langues...

 

source : Amazon

Crédit Photo : © Michel Restany


Pierre Albaladejo : Qui êtes-vous ?

Pierre Albaladejo : Qui êtes-vous ?

Rugbyman

Pierre Albaladejo est un joueur de rugby international français né le 14 décembre 1933 à Dax. Il jouait demi d'ouverture ou arrière. Botteur des deux pieds, il totalise 104 points en équipe de France.

À Colombes, le 9 avril 1960, lors du France-Irlande du Tournoi des Cinq Nations, il est le premier joueur à réussir trois drops en match international, ce qui lui vaut le surnom de « Monsieur drop ».

Il obtient l'Oscar du Midi olympique (meilleur joueur français du championnat) en 1964. La même année, l'émission Les Coulisses de l'exploit lui consacrera un sujet intitulé Monsieur Drop, réalisé et commenté par le spécialiste français du sujet, Roger Couderc.

À la suite du décès de son frère, Raymond Albaladejo, et de deux autres joueurs de l'US Dax dans un accident de la circulation en septembre 1964, il continue à jouer deux saisons avec son club, mais il arrête sa carrière internationale.

Il devient commentateur à la radio en 1968. En 1974, le duo qu'il forme avec Roger Couderc depuis quelques années, rejoint la télévision. Il ajoute alors sa technicité à l'enthousiasme débordant de Couderc. Il commente ensuite aux côtés de Pierre Salviac. Il arrête les commentaires de l'équipe de France lors du dernier match du tournoi des 5 nations, devenu ensuite le Tournoi des Six Nations. Il est actuellement consultant sur Europe 1.

Également passionné de tauromachie, il commente les courses de toros sur Canal+. Il est membre de l'Académie des sports, et l'actuel président de la Commission d'éthique de la Fédération française de rugby.

Il a publié Les clameurs du rugby en avril 2007 et Les mouches ont changé d'âne (Las moscas an cambiat d'aso) en 1999, consacré aux expressions gasconnes dont il ponctuait ses commentaires télévisuels.

Il est le parrain d'une équipe suisse portant son nom, l'Albaladejo Rugby Club (ARCL), basée à Lausanne, dans le canton de Vaud. En avril 2007, il est promu Officier de la Légion d'honneur.

source : wikipedia

Crédit Photo : Sud-Ouest


Jean-Paul Dubois : Qui êtes-vous ?

Jean-Paul Dubois : Qui êtes-vous ?

Ecrivain

Jean-Paul Dubois est un écrivain français né à Toulouse le 20 février 1950. Il a publié 15 romans, un essai, deux recueils de nouvelles et deux recueils d'articles. Il a préfacé un livre de photographies consacrées aux pins Bristlecone, quadrimillénaires, les plus vieux arbres du monde, et un recueil de nouvelles proches de ce qu'il écrit lui-même. Il collabore parfois à des périodiques.

source : wikipedia

 

Avant d'être l'auteur d'une dizaine de romans, de recueils de nouvelles et de plusieurs essais dont "Eloge du gaucher dans un monde droitier, Jean-Paul Dubois se lance dans le journalisme et travaille au Nouvel Observateur. Il connaît bien les Etats-Unis pour y avoir été le correspondant du magazine pendant quinze ans. De ses romans, inspirés par ce continent, L'Amérique m'inquiète, Jusqu'ici tout allait bien en Amérique, il garde le surnom de "l'Américain". Il est également l'auteur de "Je pense à autre choseTous les matins je me lèveSi je pouvais me rapprocher. Le très remarqué Kennedy et moi qui remporte, en 1996, le prix France télévisions, est adapté au cinéma par Sam Karmann, avec Jean-Pierre Bacri en vedette.

Son roman Une vie française, met en scène un personnage sous la toute jeune Ve République, entre tragédies, humour et perspectives historiques. Il est récompensé par le prix du roman FNAC et le prestigieux prix Femina 2004. Si en 2006 Vous plaisantez, monsieur Tanner aborde de façon humoristique l’enfer des travaux, Jean-Paul Dubois revient en 2007 à plus de gravité avec Hommes entre eux. Suit un an plus tard Les Accommodements raisonnables qui, entre tragique et comique, confirme encore une fois la qualité de la plume de l’auteur.

source : Evene

Crédit Photo : Elle people


Pierre Perret : Qui êtes-vous ?

Pierre Perret : Qui êtes-vous ?

Chanteur

Pierre Perret, né le 9 juillet 1934 à Castelsarrasin (82), est un auteur-compositeur-interprète français. Auteur jouant sur les mots et la musicalité de la langue française, Pierre Perret ne dénigre pas pour autant l’argot, qu'il emploie à dessein dans de nombreux textes (il a réécrit les fables de La Fontaine). L'interprète dans un style apparemment naïf, voire enfantin, avec candeur et humanisme pose nombre de questions pertinentes qu'il déclame avec un sourire malicieux. Chanteur populaire et auteur reconnu, Pierre Perret s'illustre par un répertoire hétéroclite composé tour à tour de chansons enfantines, comiques, grivoises, légères ou engagées, qui naviguent entre humour et tendresse. En marge de la chanson, il a publié de nombreux ouvrages sur la langue française et plusieurs sur la gastronomie, son autre grande passion.. Ses parents Maurice et Claudia tenaient un café, le Café du Pont à Castelsarrasin (82), dans lequel il passera une grande partie de son enfance, apprenant par là même de nombreux argots et langages de métiers.

source : wikipedia

Crédit Photo : Georges Seguin


Pierre-Georges Latecoère : Qui êtes-vous ?

Pierre-Georges Latecoère : Qui êtes-vous ?

Industriel

Pierre-Georges Latécoère (Pierre, Charles, Georges), né le 25 août 1883 à Bagnères-de-Bigorre et mort le 10 août 1943 à Paris, est un entrepreneur français, emblématique des débuts de l'aviation commerciale et en particulier de la poste aérienne.

Formé à l'École Centrale Paris, Pierre-Georges reprend l'entreprise familiale qui fabrique désormais du matériel roulant pour la Compagnie des Chemins de Fer du Midi. Pendant la Première Guerre mondiale il est réformé à cause de sa vue déficiente.

Rendu à la vie civile, il participe à l'effort de guerre et investit à Toulouse deux usines : l'une fabriquant des obus, l'autre des cellules d'avion à partir de 1916. En 1918, Latécoère imagine une ligne aérienne de fret et de courrier reliant la France au Sénégal en passant par l'Espagne et le Maroc. Il fonde alors la Compagnie Générale d'Entreprises Aéronautiques, qui crée puis exploite les lignes Toulouse-Casablanca, Casablanca-Dakar (par Agadir, Cap Juby, Villa Cisneros, Port-Étienne, Saint-Louis) et Rio-Recife au Brésil. C'est chez Latécoère que Mermoz, Saint-Exupéry et Guillaumet ont fait leurs premières armes.

L'entreprise concourt également au lendemain de la Première Guerre mondiale à la naissance et au développement de l'aviation postale. Celle-ci s'opère grâce au courage de ses premiers pilotes, véritables pionniers de l'aviation, considérés à l'époque comme des héros. En effet, dans les années 1920, chaque vol est une aventure risquée, qui peut être fatale. Le quotidien et les exploits de ces pilotes nous sont rapportés par l'écrivain Antoine de Saint-Exupéry — lui-même pilote de l'Aéropostale — dans son roman Vol de nuit, qui décrit un vol postal en Amérique du Sud, ainsi que dans d'autres œuvres.

Dès cette époque, il envisage de créer une liaison aérienne entre Toulouse et Casablanca. Il réalise ce projet en 1919, malgré l'opposition du gouvernement espagnol, peu disposé à laisser survoler son territoire. En 1924, la ligne est prolongée jusqu'à Dakar et, cette fois, ce sont les tribus maures qui posent des difficultés : elles capturent les aviateurs contraints à un atterrissage forcé sur leurs territoires et ne les rendent que contre de fortes rançons.

(...)

La compagnie Latécoère existe encore en 2012, et fournit des éléments d'aérostructures pour cinq grands constructeurs aéronautiques mondiaux : Airbus, Boeing, Bombardier, Dassault Aviation et Embraer.

En 2007, Airbus annonce la filialisation de certains sites industriels pour imiter le modèle développé par Boeing. Latécoère se positionne sur les sites de Méaulte et de Saint-Nazaire Ville. Malgré un beau projet industriel, en 2008, la direction d'EADS décide de ne plus vendre pour des motifs obscurs.

En mai 2008, Louis Gallois, président d'EADS, annonce qu'il filialisera les sites et ne s'interdira pas de les vendre à des financiers, l'industrie aéronautique française prend alors une douche froide.

 

source : wikipedia